Environnement Numérique de travail Annuaire du personnel de l'Université d'Auvergne UdA Pro: Le réseau pro de l'Université d'Auvergne
Accueil > Relations Internationales > Faire une mobilité d'études à l'étranger > Je suis en Licence

Vous êtes actuellement en Licence (L)



L’Ecole de Droit de l’Université d’Auvergne permet aux étudiants disposant d’une Licence de partir étudier dans l’une des facultés partenaires. La Licence devant être OBTENUE, seuls les étudiants en troisième année ou L3 sont invités à postuler pour l’année n+1. Chaque étudiant est suivi par le Bureau des Relations Internationales d'un point de vue administratif et pédagogique.

  • Vous pourrez faire un dossier de candidature pour la première année de Master ou M1. Il s'agit de vous inscrire dans le master de l'Ecole de Droit de l'Université d'Auvergne qui vous intéresse le plus et vous pourrez partir en échange par équivalence. Autrement dit, vous partez étudier dans l'une de nos facultés partenaires à l'étranger pour valider votre master ici et en définissant un contrat d'études (Learning Agreement) avec votre responsable pédagogique. Les matières choisies sont définies et validées par le responsable pédagogique en France et à l'étranger. Attention vous ne vous inscrivez pas ni ne validez de master là-bas.
  • Vous pourrez faire un dossier de candidature dans le cadre d'un D.U « Etudes Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion à l'étranger ». Le D.U a été mis en place afin de permettre aux étudiants qui souhaitent faire un master complet en France de partir avant celui-ci entre la L3 et le M1, entre le M1 et le M2 ou alors après le M2. Le D.U requiert de définir un contrat d'études et de faire un mémoire. Les matières choisies sont définies et validées par le responsable pédagogique en France et à l'étranger.


1) Quand et comment avoir les informations ?

Tous les ans, une semaine est consacrée aux échanges internationaux de l'Ecole de Droit de Clermont-Ferrand. Il s'agit de la "Semaine Internationale" qui a lieu fin janvier ou début février. Durant cette semaine sont organisés plusieurs rendez-vous comme la réunion générale le lundi ainsi que des ateliers par pays les jours suivants. Durant ces ateliers sont invités les anciens étudiants déjà partis ainsi que les étudiants actuellement en échange à l'Ecole de Droit. La présence des étudiants souhaitant partir est obligatoire pendant la réunion générale d'information. Pour un départ sur l'année universitaire 2017-2018, la semaine de l'international devrait débutera mardi 7 février  2017 à 18h00 amphi Trudaine.

--> PROGRAMME DE LA SEMAINE DE L’INTERNATIONAL 2017




2) Où partir ? Quelles sont les facultés partenaires de l’Ecole de Droit ?

L'Ecole de Droit dispose en 2016 de 34 partenariats dans 15 pays en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Chine et au Liban. Vous êtes invités à visiter les sites internet des facultés partenaires afin de voir l'ambiance générale du campus, les cours proposés, les logements étudiants, les restaurants universitaires et la vie pratique sur place. Pour plus de renseignements, les comptes-rendus des étudiants partis les années précédentes sont mis en ligne sur l'E.N.T de l'Ecole de Droit dans la partie du Bureau des Relations Internationales.

--> LES UNIVERSITES PARTENAIRES




3) Financer son cursus à l’étranger

Les étudiants sélectionnés peuvent prétendre à plusieurs aides à la mobilité qui sont pour la plupart cumulables. Attention l’aide à la mobilité du CROUS n’est pas cumulable avec l’aide à la mobilité de la Fondation de l’Université d’Auvergne et du Service des Relations Internationales. Les dossiers sont à télécharger pour la plupart. Attention aux dates limites de dépôt des candidatures. Il est fortement conseillé aux étudiants de budgétiser un départ à l'étranger à l'année en comptant les transports aller et retour, les frais de visa, de logement, de livres, de nourriture sur place et de sorties étudiantes, culturelles et universitaires.

--> LES AIDES FINANCIERES



4) Quels sont les critères de sélection des candidats ?

- Les motivations (lettre de motivation et entretien),
- Le parcours universitaire ainsi que les résultats de l'année précédente,
- Le niveau en langue (évalué notamment pendant l'entretien individuel).



5) Niveau de langue

Le niveau requis pour partir étudier une année en échange à l'étranger est différent selon la destination choisie. Aussi, les facultés partenaires sont toujours susceptibles d'imposer un niveau ou le passage d'un examen pour pouvoir intégrer leurs cours. En général, le candidat doit pouvoir prouver au minimum d'un niveau B2 du CECRL.
Qu'est-ce que le CECRL ?
Le cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), grâce aux descripteurs de compétences qu'il présente pour chaque niveau, permet d'asseoir sur une base solide et objective la reconnaissance réciproque des qualifications en langue. L'étalonnage qu'il fournit permet d'élaborer des référentiels cohérents dans chaque langue et pour chaque niveau commun de l'échelle et aide les enseignants, les élèves, les concepteurs de cours et les organismes de certification à coordonner leurs efforts et à situer leurs productions les unes par rapport aux autres.
Mobilité Erasmus+ (Union Européenne)
Depuis octobre 2014, les étudiants admis dans une mobilité Erasmus+ que ce soit dans le cadre d'un cursus Etudes ou Stage doivent passer un test de niveau de langue. Ce test OBLIGATOIRE avant le départ, est une évaluation en ligne sur le logiciel mis à disposition par la Commission Européenne. Les étudiants ne doivent pas passer ce test avant la sélection à l'Ecole de Droit ce n'est qu'une fois leur candidature acceptée qu'ils devront le faire. Aussi, si le niveau de l'étudiant est à ce moment-là jugé insuffisant, des cours de langue lui seront proposés sur le logiciel O.L.S.

Mobilité Accords bilatéral (Etats-Unis, Suisse, Liban, Chine et Canada)
Pour les Etats-Unis, il faudra pouvoir justifier d'un bon résultat au TOEFL (proposé à l'Université Blaise Pascal). Dans le cadre de l'échange avec l'université de Norman Oklahoma il faudra pouvoir justifier d'un niveau IBT TOEFL score of 90.
Les universités partenaires en Suisse, au Liban et au Québec ne demandent aucun niveau en français sachant que la langue d'enseignement est le français. Les universités partenaires chinoises n'exigent pas de niveau en chinois mais nous exigeons un bon niveau en anglais.



6) Le dossier de candidature (partie 1/2)

Après avoir suivi la réunion générale et les ateliers pays qui vous intéressent pendant la Semaine de l'International, remplissez le dossier de candidature en ajoutant les éléments demandés et déposez-le dans le casier du Bureau des Relations Internationales à la date qui vous sera communiquée lors de la semaine de l'international. Vous avez la possibilité d'indiquer 3 choix dans ce dossier. Le dossier sera évalué selon les critères indiqués ci-dessus. Tous les candidats non sélectionnés auront la possibilité d'avoir un entretien avec le Bureau des Relations Internationales de l'Ecole de Droit. Attention, tout dossier reçu en retard sera sur liste d'attente ! Le dossier de candidature ne sera pas mis en ligne avant la semaine de l'international.

--> DOSSIER DE CANDIDATURE 2017-2018


7) Le dossier d’inscription (partie 2/2)

Les étudiants sélectionnés doivent ensuite confirmer leur inscription en deux étapes. Tout d'abord, en validant leur sélection par retour d'e-mail au B.R.I., puis, dans un second temps, en rendant le dossier qui leur sera transmis par le B.R.I. avant la date communiquée lors de la semaine de l'international.


8) Chronologie des démarches à effectuer

Tous les étudiants sélectionnés seront reçus lors d'une réunion explicative et durant laquelle sera précisé le « Vademecum ». Il s’agit de reprendre toutes les informations de manière chronologique afin de savoir quelles sont les démarches administratives à effectuer tout au long du séjour à l’étranger. Suivez le guide, les démarches prennent du temps mais font parties du jeu !

--> TELECHARGER LE VADEMECUM 2016-2017
Clermont Université Université Clermont Auvergne